AJIN saison 1 – Tsuina M. et Sakurai G.


ANIME, DRAME, DYSTOPIE / lundi, avril 23rd, 2018

Titre: Ajin

Auteurs: Tsuina Miura et Sakurai Gamon

saisons: 1 / 2

|Résumé|

Un ado découvre qu’il est un Ajin et s’enfuit avant que les autorités ne le soumettent à des expériences. Les autres Ajin voulant se rebeller, il doit choisir son camp.

(Résumé Netflix)

-Mon avis-

Hello les ami(e)s, je vous retrouve pour un nouveau rendez vous sur ce blog. Même si mon blog ne le reflète pas, je suis une passionnée de manga. Mon anime préféré et indétrônable à ce jour est Naruto. J’ai d’autres animes mémorables tels que Elfen Lied, Basilik, Tokyo Ghost…J’espère avoir l’occasion de vous faire des chroniques sur ces joyaux. J’ai donc décidé de vous parler sur ce blog de manga. Pour commencer ce nouveau rendez-vous, je me suis intéressé à un anime qui me faisait envie depuis très longtemps: Ajin.  Il m’a également été fortement conseillé par Mariame du blog red and books que je remercie. Ce manga est conseillé à un public averti car il y a beaucoup de scènes d’horreur et de violence.

Dans cet anime, nous sommes à une époque où quelques rares humains ont la particularité d’être immortels. Ce sont les Ajin. Les gouvernements se sont lancés à la chasse de ces surhommes afin de comprendre leur particularité. Ils sont donc persécutés, traqués et utilisés le plus souvent comme des rats de laboratoires. C’est dans ce contexte qu’on fait la rencontre d’un lycée studieux; Kei Nagai. Quand ce dernier est tué dans un accident de voiture, il découvre avec stupeur qu’il est un Ajin. Tout son monde s’effondre. Malgré sa situation précaire, le jeune homme n’aspire qu’à une chose, vivre normalement.

J’ai vraiment pris plaisir à regarder cet anime. En dépit d’un graphisme déplaisant, j’ai trouvé l’histoire passionnante. Au début on découvre Kei qui mène une vie ordinaire et progressivement le gouffre se crée et on voit à quel point être un Ajin est source de problèmes. Les événements s’enchaînent progressivement. On a trois mouvements qui se forment; les Ajin qui se rebellent, les Ajin pacifiques, et ceux qui les recherchent. De plus il semble que les Ajin possèdent des capacités spéciales qui se révéleront surement au fil des saisons. J’ai trouvé la matérialisation de leur pouvoir très intéressante. La curiosité grandit au fil des épisodes.

PERSONNAGES.png
(Image: ayumi 17)

Concernant les personnages, on est dans une configuration originale. J’ai accroché avec la plupart d’entre eux. Gentils comme méchants, ils sont vraiment intéressants à suivre. D’autant plus que les gentils ne sont pas toujours si gentils que ça…

Nagaï Kei: le personnage principal. J’ai eu un peu de mal à le cerner au début; tantôt détaché, tantôt soucieux des autres.  Il est très intelligent et a des capacités assez intéressantes. Je l’ai trouvé un peu dans l’inaction. Cela ne va pas durer vu la tournure des événements.

Saito: il est d’un calme effrayant. Je l’ai baptisé « la force tranquille ». J’ai aimé sa façon de combattre de se déplacer. Toujours imperturbable. Son sourire et son calme font un peu froids dans le dos.

Tosaki: il est employé par le ministère de la santé et a été affecté à la capture des Ajin. C’est un bon stratège. Il est obnubilé par les Ajin. Ces motivations réelles me sont toutefois un peu floues pour le moment.

J’ai trouvé des similitudes avec Tokyo ghost. Cela ne m’ a pas déplu, au contraire j’ai vraiment apprécié l’histoire. J’espère que cette première  chronique manga vous plaira! N’hésitez pas à me donner vos avis.

Ajin saut des 2 jeunes.PNG

Il ne me reste plus qu’à me plonger dans la seconde saison.

|Ma note|

3,5/5

 

 

 

 

Commentaires :