Devil’s line T1 – Ryo Hanada


BD, HORREUR, ROMANCE, SEINEN / dimanche, mai 6th, 2018

Auteur: Ryo Hanada

Titre: Devil’s line T1

Editeur: Kana (Big kana)

Date de sortie: Octobre 2015

Nombre de pages: 224

|Résumé|

Tsukasa Taira est une étudiante ordinaire. Un jour, elle découvre que l’un de ses amis proches est un vampire meurtrier qui est arrêté par Yûki Anzai, un policier mi-humain mi-vampire. Tsukasa et Yûki sont immédiatement attirés l’un vers l’autre. Parallèlement, un groupe terroriste fait son apparition.

|Mon avis|

Hello les ami(e)s, je vous retrouve pour la première chronique BD de ce blog. Ces temps-ci je suis dans une phase de lecture sur la thématique du surnaturel (vampires, loup garous…). Je poursuis l’expérience avec une BD qui semblait faire l’unanimité auprès des amateurs de manga. Il s’agit de Devil’s line dont l’anime est disponible depuis quelques semaines. Je ne regrette vraiment pas mon choix car je l’ai littéralement dévoré en une journée. 

Devilsline1extrait

Dans ce premier tome, on découvre un univers dans lequel humains et vampires cohabitent. Devant la moindre gouttelette de sang, les vampires perdent le contrôle. Une brigade spéciale a été mise en place pour empêcher ces derniers de boire du sang humain. Ainsi quand Tsukasa, une étudiante est agressée par un vampire, elle est secourue par un policier hybride nommé Anzai. A la suite de cet incident, ces deux personnages vont développer une attirance forte.

J’étais réticence à l’idée de me retrouver devant une histoire d’amour niaise. J’ai été agréablement surprise! J’ai aimé l’alchimie entre ces deux personnages même si leur histoire n’est pas très développé et va un peu trop vite. Néanmoins cela ne m’a pas dérangé. Le concept vampires-humains a été plusieurs fois revisité et peut paraître redondant. Mais ce qui différencie cette histoire des autres, c’est l’approche qui en a été faite. En effet, la romance et l’horreur avec en toile de fond un récit qui utilise les ingrédients d’un bon thriller apportent plus de profondeur.  On a des rebondissements, de l’action,  une véritable intrigue et des enjeux qui se mettent en place. Ce qui permet de cibler un public adulte. J’ai apprécié de suivre les enquêtes de Anzai avec ses coéquipiers. J’ai aussi apprécié la touche d’humour dans les échanges qui permet d’alléger cette ambiance glauque. 

Le seul bémol ce sont les dessins. Je n’ai pas du tout aimé le rendu au point de trouver quelques fois les personnages laids (dimensions pas réalistes). C’est un peu dommage car dans une BD le dessin est pour moi un critère essentiel. J’espère qu’au fil des tomes, ça s’améliorera.

Concernant les personnages;

  • Tsukasa ne m’a pas plu. Je l’ai trouvée trop molle et inintéressante. J’espère que son personnage va évoluer dans la suite.
  • Anzai le héro est assez mystérieux. J’espère en savoir plus sur son histoire dans la suite de la série
  • Jill est l’une des collègues d’Anzai. Je l’ai trouvé très intéressante. Elle passe son temps à le provoquer et à lui lancer des piques. J’ai bien aimé son côté moqueur.

D’ autres personnages ont fait leur apparition à la toute fin. J’ai hâte d’en savoir plus sur eux. Ce qui est certain, c’est que Anzai et ses coéquipiers vont devoir redoubler de vigilance au vu des derniers événements…

|Ma note|

4/5

 

 

 

Commentaires :