Caraval – Stéphanie Garber


FANTASTIQUE, FANTASY / lundi, octobre 30th, 2017

 

Titre :CARAVAL

Auteure : Stephanie GARBER

Date de parution : Janvier 2017

Éditions : Bayard

Nombre de pages: 407

|Résumé|

Scarlett et sa petite sœur Donatella n’ont jamais quitté l’île où leur père, un homme cruel et tyrannique, les retient captives. A 17 ans, alors qu’elle est sur le point d’être mariée à un inconnu, Scarlett reçoit une lettre de Légende, le maître  du jeu CARAVAL. Cette année, elle est invitée! Depuis toute petite, elle rêve d’assister à ce jeu légendaire et fabuleux… Aidées par Julian, un mystérieux marin, les deux soeurs s’enfuient. Mais à leur arrivée sur l’ île des songes, Donatella est kidnappée par Legende. Scarlett entre alors dans Caraval avec Julian. Si elle ne retrouve pas sa soeur avant que les cinq nuits du jeu soient écoulées, celle-ci disparaîtra pour toujours…

|Mon avis|

Je me suis lancée dans la découverte de ce roman car il était très commenté sur instagram. Il avait été le coup de coeur de pas mal d’entre elles et je me suis dis pourquoi pas. Je l’ ai je l’ai littéralement DE-VO-RE en 3 jours.

Nous suivons l’histoire des sœurs Dragna, qui vivent avec un père tyrannique et aigri depuis l’ abandon de son épouse. Les deux sœurs n’ ont qu’une envie, fuir ce père. Malgré cette atmosphère familiale difficile, Scarlett l’ ainée écrit au maître du jeu Legende  depuis quelques années afin d’obtenir une invitation pour assister à son spectacle CARAVAL dont la féerie lui a tant de fois été comptée par sa grand mère.  Ainsi des années plus tard elle reçoit une invitation de ce dernier quelques jours avant ses fiançailles.

Cette première partie de l’histoire est très intéressante car elle nous permet de mieux connaître les 2 sœurs et de nous imprégner de leur vie avec ce père tordu. Scarlett est une ainée très protectrice prête à tout pour protéger sa sœur de leur père. Ce père que j’ ai détesté dès les premières lignes. Franchement je trouve qu’aucune raison ne peut justifier d’être aussi odieux avec ses enfants. Lui je n’ en pouvais plus de lui dès les premières pages. Quant à la cadet Donatella, elle m’ a fait l’impression d’être une fille gâtée, égoïste et insouciante. Mais en avançant dans l’histoire, cette première impression a été balayée. Aidées de Julian, un marin, les  soeurs décident de se rendrent sur l’île des songes.

Dans la deuxième partie, qui est la plus longue de l’histoire le récit évoluera sur l’île des songes. Il se fait dans un monde imaginaire tellement bien décrit qu’on laisse facilement laisser son esprit vagabonder sans s’en rendre compte. On a l’impression d’être dans un manège géant ou les découvertes sont impressionnantes les unes par rapport aux autres. Les sœurs ne seront pas au bout de leur peine. Dès leur arrivée, Donatella est enlevée par le maître Legende, et est désignée comme la pièce maîtresse du jeu. En effet pour gagner, les joueurs doivent retrouver la jeune sœur Donatella  en participant à différentes énigmes et en s’aidant d’indices. Scarlett comprendra vite  qu’elle s’apprête à vivre l’ aventure la plus éprouvante de sa vie. Elle comprend que Legende, le maître de CARAVAL qui dit-on beau et qui a la faculté  de prendre plusieurs visages est quelqu’un de dangereux, aimant jouer des tours aux autres.

Scarlett qui ne savait pas grandes choses du jeu, va se faire épauler par le charmant et charismatique Julian.  J’ ai beaucoup aimé sa personnalité taquine à l’ égard de Scarlett. Il savait la mettre hors d’elle avec son petit sourire au coin des lèvres. Au fil du temps passé ensemble, Scarlett se rendra compte que Julian en sait plus sur l’histoire du jeu et ses nombreux stratagèmes qu’il ne le montre. J’ ai eu des doutes sur Julian, sa personnalité un peu mystérieuse. Par ailleurs, heureusement qu’elle avait Julian à ses côtés car je la trouvais  trop molle, agaçante, hésitante et prenant des décisions sans trop réfléchir. Mais l’ évolution de son personnage a été formidable, car elle a mûrit pour devenir une jeune fille courageuse, pleine d’assurance et faisant preuve de reparti.

J’ ai trouvé original la façon de marchander sur l’île des songes par exemple « une robe associée à un prix spécifique qui est votre plus grand regret »… Tout est mystère et plein de sous entendu. Le lecteur se trouve tout de suite à essayer de résoudre certaines énigmes, ce qui donne l’impression d’évoluer aux côtés des autres joueurs de CARAVAL.

Pour fini ce roman a été par moment une vraie torture. Quand je me remettais d’une émotion, il y’ en a une autre l’instant d’après plus forte. C’était vraiment comme les montagnes russes. Cette découverte m’a donné envie de découvrir d’autres œuvres du même auteur. Il me qu’il y’ aurait une suite, et vue la fin de l’histoire , je me languis de  découvrir le tome 2.

Mais attention, ne vous laisser pas trop aller comme moi car « Rien à CARAVAL n’est réel, tout n’ est qu’illusion ». Je vous le recommande vivement!!!

|Ma note|

9,5/ 10

Eh oui le résultat de 3 nuits de lecture assidue

baille

Commentaires :