Central Park – Guillaume Musso


THRILLER / mardi, février 6th, 2018

Titre: Central Park

Auteur: Guillaume Musso

Éditions: XO

Date de sortie: Mars 2014

Nombre de pages: 396

|Résumé|

Alice et Gabriel n’ont aucun souvenir de la nuit dernière … pourtant, ils ne sont pas près de l’oublier.

New York, huit heures du matin …

Alice, jeune flic parisien, et Gabriel, pianiste de jazz américain, se réveillent menottés l’un à l’autre sur un banc de Central Park.

Ils ne se connaissent pas et n’ont aucun souvenir de leur rencontre. La veille au soir, Alice faisait la fête avec ses copines sur les Champs-Élysées tandis que Gabriel jouait du piano dans un club de Dublin.

Impossible ? Et pourtant …

Les questions succèdent à la stupéfaction. Comment se sont-ils retrouvés dans une situation aussi périlleuse ? D’où provient le sang qui tache le chemisier d’Alice ? Pourquoi manque-t-il une balle dans son arme ?

Pour comprendre ce qui leur arrive et renouer les fils de leur vie, Alice et Gabriel n’ont pas d’autre choix que de faire équipe. La vérité qu’ils vont découvrir va bouleverser leur existence…

|Mon avis|

Hello les ami(e)s, je vous retrouve pour vous donner mon avis sur le thriller psychologique Central Park de Guillaume Musso. Je ne vais pas spécialement vous refaire un petit résumé car je trouve le résumé original très complet.

J’ai apprécié la construction des personnages notamment celui d’Alice. Je l’ai trouvée courageuse, intelligente avec un sens de la répartie qui fait qu’on ne peut que l’apprécier. L’auteur nous plonge parfois dans les souvenirs de cette dernière ce qui fait que le récit oscille entre désespoirs, regrets et enquêtes. J’ai tellement été touché par son histoire que j’ai eu envie de la serrer très fort dans mes bras pour la rassurer.

Il est des épreuves que l’on ne surmonte jamais vraiment, mais auxquelles on survit, malgré tout. Une partie de moi était décousue, meurtrie, détruite. Le passé continuait à m’étouffer, mais j’ avais de la chance d’avoir auprès de moi des gens qui m’empêchaient de sombrer.

Quant à Gabriel le Jazzman, je suis tombé sous son charme. je l’ai trouvé amusant, sympathique. Ce duo improbable avec des caractères opposés va rendre cette intrigue palpitante. Au fur et à mesure, leurs relations vont évoluer pour laisser apparaître les fissures, les blessures du passé. J’ai apprécié l’évolution de ces deux personnages qu’on va suivre dans leur quête de la vérité. Même s’ils ont du mal à se supporter, il vont apprendre à travailler ensemble pour se sortir de cette impasse.

C’est un thriller très intéressant. Il regroupe différents ingrédients qui en font une lecture addictive. On a un mélange de courses poursuites, de cachoteries, de méfiance, de suspens…Des sensations qui font que le lecteur se retrouve transporté auprès de ces personnages. De plus  il n’y a pas beaucoup de temps morts, et les quelque temps morts arrivent au bon moment. Ils sont courts et font des transitions pour se replonger dans une série de surprises et de rebondissements. Ce livre donne envie d’aller toujours plus loin. L’auteur laisse des indices qui font que le lecteur mène également son enquête. Quand la piste s’éclaire et qu’on a l’impression d’identifier les coupables, c’est là que le coup de massue se fait. En quelques pages, toutes les certitudes volent en éclats et on a l’impression d’avoir raté quelques choses.

J’ai été agréablement surprise de cette fin à laquelle je ne m’attendais pas. Une fin sublime qui m’a juste vidé tant elle était savamment élaborée. C’est là toute la force de l’écriture de Guillaume Musso. Il vous montre que c’est lui le maître et que vous êtes aux premières loges de cette pièce de théâtre inédite et imprévisible.

Central Park est un bon thriller qui se lit facilement et je vous le recommande. Vous ne serez pas déçu. Cet auteur me plaît de plus en plus. Selon vous quel est le prochain livre de Guillaume Musso que je devrais tenter? Des suggestions?

|Ma note|

8,5/10

4 réponses à « Central Park – Guillaume Musso »

  1. J’ai adoré l’ensemble de ma lecture mais j’ai été un peu déçue par la fin malheureusement.

    Merci pour cette chronique je l’ai partagé sur l’article de mon blog.

    Bonne journée

Commentaires :