Delagong – Antoine Barbar


FANTASY / lundi, juillet 30th, 2018

Auteur: Antoine Barbar
Titre: Delagong
Éditeur : AlterReal
Date de publication : 6 juillet 2018
Nombre de pages : 63

Note: ce livre a été reçu dans le cadre d’un service presse.

|Résumé|

Une sécheresse sans précédent s’est abattue sur le village tibétain de Batou. Issue d’une lignée de pèlerins, Jiérie, neuf ans, représente le dernier espoir des habitants. Si elle n’obtient pas les faveurs du Gardien des Eaux, rien ne pourra les sauver. Commence donc un long périple vers l’Ouest dans une quête quasiment impossible pour une enfant si jeune. Mais pourtant, au bout l’attend l’inespéré. Un voyage dangereux semé d’embûches qui vous enchantera par ses descriptions et son univers aux allures de conte asiatique.

|Mon avis|

Je remercie les éditions Alter Real pour cette nouvelle découverte. Ce récit traite de la sécheresse, de l’amitié et d’autres thématiques intéressantes à travers un peuple charmant dont on se prend toute suite d’affection. L’héroïne, Jiérie se voit confier une mission dont le but est de ramener l’eau au village. L’histoire se concentre sur son difficile périple riche d’enseignement. Ce personnage m’a conquis pour sa ténacité, sa force tant physique que psychologique, et son courage.

Si tu as de nombreuses richesses, donne ton bien. Si tu en as peu, donne ton cœur.

Le contraste des différentes rencontres qu’elle fait apporte une profondeur au récit et pousse la réflexion sur le comportement de l’Homme.  En effet niveau personnages, on est servi car on a les deux extrêmes. D’une part ceux qui m’ont touché par leur bonté, et d’autre part des vils personnages qui par leur cruauté m’ont plus donné envie de plonger dans le livre et leur tordre le cou.

La fantasy fait son effet en apportant de la douceur et en donnant une autre dimension  à cette lecture. Je pense que pour les thématiques abordées et le développement du récit, ce livre pourrait plaire aussi bien aux enfants qu’aux adultes. Les descriptions sont faites avec cohérence et permettent une immersion totale dans cet univers sympathique. Un beau voyage dont on voudrait qu’il s’éternise surtout après le dénouement.

La seule remarque qui me vient concerne les noms de certains personnages qui peuvent porter à confusion. À part ça, j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir la plume de cet auteur. Delagong m’a fait voyager et rêver.  Ce conte ferait un bon candidat pour une adaptation en court métrage d’animation.

|Note|

 4/5

 

Commentaires :