Dette de sang – Kevin Wignall


SUSPENSE, THRILLER / lundi, juin 10th, 2019

Auteur: Kevin Wignall

Titre: Dette de sang

Editions: Thomas & Mercer

Nombre de pages: 253

Date de sortie: 02/07/19

DISPONIBLE CHEZ AMAZON

Note: ce livre numérique a été reçu dans le cadre d’un service presse

|Résumé|

Assise à une terrasse de café ensoleillée d’une petite ville de Toscane, en compagnie de son petit ami, Ella Hatto profite du calme estival et de la beauté des lieux. Son plaisir sera de courte durée, et l’inconnu qui l’observe de loin le sait très bien. Entraînée brusquement dans une spirale infernale qui vient d’emporter ses parents et son frère, Ella doit tirer un trait sur ses projets et ses rêves d’une vie normale. Si elle veut survivre, il lui faudra se montrer forte et impitoyable face à cet ennemi invisible. Avec l’aide de Lucas, un tueur à gages au passé trouble, pourra-t-elle assouvir sa soif de vengeance ?

|Avis|

En lisant le résumé de Dette de sang, j’ai tout de suite eu l’eau à la bouche. J’ai eu envie de découvrir cette histoire. Malheureusement, je ressors de cette lecture déçu. Tout n’a pas été négatif, mais j’avais des attentes élevées pour ce livre.

D’ abord, je vais vous donner mon avis sur les points positifs de cette lecture. Dès les premiers chapitres, l’auteur arrive à susciter la curiosité. L’intrigue est assez captivante et la tension monte au fil des pages. On est emporté dans le tourbillon des événements. J’ai apprécié la fluidité et l’ambiance du récit. On ressent de l’empathie pour Ella qui voit sa vie basculer après l’assassinat de sa famille. Une tragédie qui va conduire la jeune femme à se venger. Ce personnage va subir une évolution qui ne va pas la laisser indemne. Une descente au enfer vertigineuse. De plus, on a des scènes d’actions qui apporte un peu de piquants. Néanmoins, cela n’a pas suffi à me faire adhérer complètement à cette lecture. Venons-en donc aux aspects à ce qui m’a manqué.

Si la tension était palpable au début et au fil du récit, l’effet est retombé en cours de lecture sans vraiment redémarrer. Dans ce genre de livre à suspense, je m’attends à des rebondissements et des révélations. Ici, la seule grosse révélation a été prévisible. J’ai espéré jusqu’au bout, être détrompé et que quelque chose se passe pour chambouler mes certitudes. Mais rien. En plus, j’ai trouvé la fin banale et sans plus.

 

 

Commentaires :