Jeux de mains – Yves Vandeberg et Laurent Vranjes


THRILLER / dimanche, avril 29th, 2018

 

Auteurs: Yves Vandeberg et Laurent Vranjes

Titre: Jeux de mains

Editeurs:Esfera, Imaginons ensemble

Date de sortie: Avril 2017

Nombre de pages: 374

Note: ce livre a été reçu dans le cadre d’un service presse.

|Résumé|

 « Ce coup-ci n’était qu’un « essai » afin de m’assurer que je n’avais pas tout à fait perdu la main, mais, pour ma prochaine victime, je lui réserve une véritable petite œuvre d’art. Mon vieux Corduno, il va falloir te préparer à en baver grave. » Après deux années d’interruption, le tueur en série qui donnait des cauchemars au célèbre Inspecteur Principal David Corduno et à son équipe, décide de refaire surface afin de poursuivre sa danse macabrement perverse. Le point commun de la sixième victime avec les précédentes ? Une nouvelle phalange emportée, mais à la main gauche, cette fois. Le sang-froid de Corduno va être mis à rude épreuve au cours de cette enquête bruxelloise ponctuée de traits d’humour et de bains de sang. Mais pourquoi le meurtrier semble-t-il si bien connaître son traqueur ?

|Mon avis|

Hello les ami(e)s, je vous retrouve aujourd’hui pour parler d’un roman policier. C’est mon tout premier roman écrit par des auteurs belges. Ce livre relate les aventures de l’inspecteur David Corduno et de sa brigade aux trousses d’un meurtrier sadique. Ce meurtrier n’a qu’un objectif: mettre à mal la réputation de l’inspecteur Corduno, reconnu comme étant l’un des meilleurs enquêteurs de sa génération. Il décide de commettre des meurtres et met au défi l’inspecteur de le retrouver.Ce jeu macabre va laisser un nombre de victimes qui ne cessera de croître. Ce qui n’arrange pas les choses, c’est qu’il semble que le tueur soit une personne très intelligente et pleine de ressources. Avant d’aller plus loin, je souhaite attirer votre attention sur la violence des meurtres.

Tout d’abord je vais vous parler des personnages. L’inspecteur Corduno m’a beaucoup plu. J’ai aimé en savoir plus sur lui tant sur sa vie privée que professionnelle. Les auteurs arrivent à nous montrer à quel point avec ce métier il est difficile de concilier vie privée et travail.  L’inspecteur Corduno est un personnage très intéressant à suivre. Avec sa carrure imposante et son flair, il est vraiment à la hauteur de sa réputation. J’ai apprécié la façon dont il guide sa brigade avec autorité et bienveillance.

J’ai également apprécié le développement des personnages secondaires. Il y a du beau monde. Mais on arrive à ne pas s’embrouiller avec tous ces prénoms car les auteurs ont réussi à nous les rendre mémorables. Je pense à Michel, l’ami infatigable, Alex, Pascal et bien d’autres. Du coup je vous rassure vous y verrez clair car chacun a un trait de caractère propre. J’ai trouvé que l’ambiance qui règne au sein de la brigade et l’humour ont apporté un côté léger aux événements tragiques et sombres qui sont au cœur de cette histoire. De plus l’aspect de cette intrigue que j’ai trouvé plaisant, c’est le fait que les personnages secondaires aient un impact non négligeable dans la résolution de l’affaire. L’inspecteur Corduno est peut être le héro, mais les membres de sa brigade ne sont pas laissés en marge.  

J’ai trouvé la construction du récit claire et le style fluide. C’est un livre qui se lit facilement. Dans les dialogues, on a beaucoup d’expressions belges qui sont utilisées. Bien que cela puisse paraître déroutant au début on arrive à s’y faire d’autant plus qu’un lexique est disponible. De plus j’ai vraiment apprécié de suivre toutes les étapes de l’enquête (les dépositions, les rapports du légiste).  Au fur et à mesure de l’avancée de l’enquête on arrive à ressentir la lassitude et l’impuissance de nos héros. En effet le meurtrier a toujours une avance sur eux. 

J’ai également apprécié être projeté dans l’esprit du meurtrier. Ainsi on prend conscience de l’ampleur de la haine qu’il porte à l’inspecteur Corduno. On assiste impuissants à ces méfaits. Le mystère grandit autour de ce personnage au point où on en vient à ne plus savoir ou donner de la tête et à se méfier de tous.  

Quand on se rapproche de cette fin tant attendue on est tenu en haleine. Chaque chose arrive à point. J’ai tenté de deviner le coupable sans succès. Alors quand le rideau tombe, on est surpris par cette révélation qui nous reste en travers de la gorge. Vous l’aurez compris, j’ai passé un bon moment de lecture.

C’est bon j’arrête de faire ma babelair (pipelette haha). Pour conclure, Jeux de mains est un roman policier addictif et plein de suspens qui vous fera voyager dans les rues bruxelloises.

|Note|

4/5

2 réponses à « Jeux de mains – Yves Vandeberg et Laurent Vranjes »

  1. Merci pour cette belle chronique. En la lisant, Laurent et moi on s’est dit que vous aviez une très belle plume. C’est donc encore plus valorisant d’avoir réussi à vous séduire.
    Bonne fin de soirée à vous.
    Yves et Laurent

    1. Votre compliment me touche beaucoup. Pour ma part, je suis ravie d’avoir découvert ce livre et j’espère à l’avenir retrouver l’inspecteur Corduno au coeur de nouvelles aventures…

Commentaires :