La mère parfaite – Aimee Molloy


DRAME, FICTION, LITTERATURE / dimanche, novembre 25th, 2018

Auteure: Aimee Molloy

Titre: la mère parfaite

Editions: Les escales

Date de publication: 11 octobre 2018

Nombre de pages: 400

Prix broché: 21,90€             Prix numérique: 15,99€

Note: cet ebook a été reçu dans le cadre d’un service presse.

|Résumé|

Nell, Francie et Colette font partie d’un groupe de jeunes mères de Brooklyn qui ont fait connaissance pendant leur grossesse. Le soir du 4 Juillet, pour échapper quelques heures à leur quotidien, elles décident d’organiser une virée dans un bar : un répit bienvenu en ce premier mois d’été caniculaire. Elles parviennent même à convaincre Winnie, la mère célibataire du groupe, de confier son nouveau-né à une baby-sitter. Mais lorsque Winnie rentre chez elle et découvre que son fils a disparu, la soirée tourne au drame.

Dans un Brooklyn étouffant, alors que l’enquête piétine et que la police accumule les erreurs, Nell, Francie et Colette se lancent dans une course effrénée pour retrouver l’enfant.

Jusqu’à ce que les médias s’emparent de l’affaire et fassent de leurs vies, en apparence si parfaites, le centre de toutes les attentions…

En faisant exploser le vernis d’existences bien ordonnées, Aimee Molloy livre une critique grinçante des pressions subies par les mères dans notre société. un roman rare, à la fois captivant et pertinent.

|Mon avis|

Les mères de Mai forment un groupe de mamans qui se sont connus via des échanges mail sur un site dédié aux “parents de Brooklyn”. En découvrant qu’elles accouchaient à la même période, ces femmes décident de se rencontrer et de devenir des amies. Ainsi commence un rituel fait de rencontre hebdomadaire jusqu’ à leurs accouchements respectifs. 

Malheureusement, un événement va changer la quiétude qui règne au sein du groupe. En effet, les mamans décident de sortir un soir pour couper de leur routine maternelle. Mais surtout l’idée est d’encourager l’une des leurs; Winnie, maman célibataire à changer d’air.

Neil, l’une des mamans lui propose sa nounou Alma dont elle ne se lasse pas de vendre les qualités. Encouragée par les autres mères, Winnie cède et décide de participer à cette sortie.

Mais ce soir-là, son fils Midas s’est “volatilisé”. Qui a pu l’enlever? Commence alors une course contre la montre pour les enquêteurs, et les mamans qui décident de prendre également les choses en main. D’autant plus que les chances de survie de l’enfant s’amenuisent au fil des heures.

Dans ce livre, l’auteur aborde le sujet de la maternité à travers les différentes expériences de ces mamans en dépeignant les réalités de la maternité, les idées reçues et la pression de la société. Dans ce groupe on remarque que certaines femmes ont l’impression de ne pas être à la hauteur face aux idées “tranchées” d’autres mamans.  Elles en viennent à culpabiliser de ne pas être à la hauteur.

Plus j’écoutais les visions de chacune sur l’éducation, les manières très spécifiques dont certaines choses devaient être menées, plus je devenais apathique. Il fallait allaiter au sein exclusivement…..Franchement, qui peut endurer un tel niveau de certitude?

J’ai trouvé l’intrigue intéressante et les thèmes superbement abordés et développés. Au fil des pages, l’histoire devient de plus en plus captivante. Difficile de décrocher.  J’ai apprécié avoir les points de vue alternés qui permettent une immersion dans la psychologie des personnages. Les passages sur le coupable de l’enlèvement sont mystérieux. On découvre un personnage énigmatique, perdu et bipolaire.

Cependant, le dénouement m’ a un peu déçu à cause de l’enchaînement des événements. Il aurait été intéressant d’avoir plus d’informations, car certaines choses sont allées trop vite.

Enfin, la mère parfaite est un bon thriller qui aborde des sujets intemporels en plaçant  la femme au cœur du récit qui m’a néanmoins laissé sur ma fin.

 

Commentaires :