Les fleurs sauvages – Holly Ringland


FICTION / mardi, mai 28th, 2019

Autrice: Holly Ringland

Titre: Les fleurs sauvages

Editions: Fayard/Mazarine

Nombre de pages: 408

Date de sortie: 02 / 05 / 19

DISPONIBLE CHEZ FNAC | AMAZON

Note: ce livre numérique a été reçu dans le cadre d’un service presse

|Résumé|

« À cœur vaillant, rien d’impossible »

Lorsqu’ une tragédie change à jamais sa vie, la jeune Alice Hart, âgée de neuf ans, part vivre chez sa grand-mère qu’elle ne connaît pas. Quittant le bord de l’océan où elle a grandi, elle trouve refuge dans la ferme horticole de June, où celle-ci cultive des fleurs sauvages d’Australie.

Au fil du temps, Alice oublie les démons du passé et apprend à perpétuer la tradition familiale en utilisant le langage des fleurs pour remplacer les mots lorsqu’ils se font trop douloureux.

Mais l’histoire des Hart est hantée par de nombreux secrets que June cache à sa petite-fille. Une sorte

de fatalité semble accabler les femmes de leur famille, aussi June préfère-t-elle tenir Alice à l’abri de la vérité, quitte à la tenir à distance de l’amour.

Une fois adulte, révoltée par ce silence et trahie par celles qui lui sont le plus chères, Alice se rend compte qu’il y a des histoires que les fleurs seules ne peuvent raconter. Si elle veut être libre, elle doit partir et inventer l’histoire la plus importante de toutes : la sienne…

|Avis|

Les fleurs sauvages, c’est l’histoire d’Alice Hart et celle des femmes de sa famille. Elles sont unies par le langage des fleurs, un savoir qui se transmet depuis plusieurs générations. La petite Alice Hart vit avec sa mère, une femme réservée et son père, un homme très violent. La petite fille baigne dans une enfance ponctuée par les accès de violence de ce père colérique. Heureusement, elle trouve un peu de répit auprès des livres qui la passionnent et lui permettent de s’évader.

À 9 ans, suite à un drame, Alice est recueilli par sa grand-mère dans une ferme. Une ferme qui sert de refuge et de foyer pour des femmes marquées par la vie. Là-bas, la fillette se reconstruit progressivement. Pendant son séjour, elle fait des découvertes qui m’emmène à se poser des questions sur son passé. Des questions auxquelles la vieille dame ne semble pas prêtes à répondre.

On suit les aventures d’Alice Hart, en quête de son histoire. Seulement les circonstances l’amènent à quitter le domaine. Ainsi, on suit le parcours de cette jeune femme, dont la vie sera marquée d’embûches, de souffrance comme les femmes avant elles. Mais l’histoire d’Alice Hart réservera une finalité pleine de surprises…

J’ai trouvé cette lecture bouleversante, car l’autrice aborde des sujets forts tel que la violence domestique, le poids des secrets de famille et leur impact. En suivant le parcours d’Alice Hart, j’ai été un peu agacée par cette héroïne qui m’a semblé manqué de réactivité, semblant reproduire un schéma qui aurait pu être évité. Néanmoins, on ne peut s’empêcher d’avoir de l’empathie pour cette femme et se poser des questions sur les raisons qui peuvent pousser à faire ou accepter certaines situations. 

Dans ce livre, il est aussi question de solidarité, d’amitié et d’espoir et de découverte. À chaque début de chapitre, il y a la fiche descriptive d’une fleur. J’ai apprécié cette invitation au voyage et à la découverte. De plus, j’ai été emballé par le travail de recherche et la façon formidable qu’a eu l’autrice de créer un lien entre les fleurs et le contexte du récit. Une intrigue originale qui ne peut que plaire.

Les fleurs sauvages est un roman qui m’a pris aux tripes et m’a fait passer par toutes les émotions ; la tristesse, la colère, l’agacement et la joie. 

Commentaires :