Les voisins du 9 – Felicity Everett


FICTION / vendredi, octobre 5th, 2018

Auteur(e): Felicity Everett

Titre: Les voisins du 9

Editions: Happer Collins

Genre(s): fiction adulte, drame

Nombre de pages: 309

Date de parution: Juin 2018

Note: ce livre a été reçu dans le cadre d’un service presse 

|Résumé|

Sara, mère de famille s’ennuie dans sa vie bourgeoise et monotone. Aussi l’emménagement, dans son petit quartier londonien, d’un nouveau couple bobo à souhait, est accueilli chaleureusement. Invitée à la crémaillère de leurs nouveaux voisins, Sara et son mari sont fascinés. Tant de charisme, de spontanéité et de talent chez ces artistes tout juste revenu d’Espagne. Lou et Gavin sont simplement… irrésistibles. Au contact de Lou, Sara commence progressivement à changer. Bienveillance ou jalousie, amitié ou obsession, confiance ou trahison. La frontière est mince et la rue facile à traverser.

|Mon avis|

Les voisins du 9 est une fiction adulte intéressante et addictive. En effet, ce livre traite de divers sujets généraux tels que l’amitié, les relations de voisinage, et l’éducation. Ces thématiques sont traitées avec légèreté, et cohérence en poussant à la réflexion.

Ce livre montre à quel point le désir d’appartenance à un groupe, peut parfois affecter notre jugement,et le regard que l’on se porte à soi même.  

La narration se fait à la troisième personne du singulier, à travers les yeux de Sarah. La vie de cette mère de 2 enfants va sortir de sa monotonie quand elle voit débarquer dans le quartier le couple formé par Gavin et Louise, parents de 3 enfants.

Sarah admire cette nouvelle voisine dont elle trouve le mode de vie décontracté et sans prise de tête. Par conséquent, elle se lie d’amitié avec cette nouvelle famille. Mais cette relation d’amitié au début positive va progressivement faire naître des sentiments contradictoires et changer la vie de Sarah et de sa famille.

Les personnages sont construits avec réalisme. Des personnages qui par leur histoire, leur caractère, donnent plus de réalisme au récit. De plus, on arrive en quelques pages à se sentir proche et à la fois détaché de leur histoire.

Aussi, la construction du récit et le développement des personnages permettent une immersion dans cette banlieue. Les voisin du 9 est une belle oeuvre qui donne une dimension forte à des sujets “basiques” en nous faisant réfléchir.

Cependant, j’ espérais une fin plus aboutie, plus surprenante malheureusement ça n’ a pas été le cas. Pour le coup il m’a manqué quelque chose qui aurait pu rendre cette lecture bien meilleure et en faire un superbe thriller. Néanmoins l’histoire reste intéressante et agréable à lire.

Commentaires :