Méfiez vous des contrefaçons – Agnès Boucher


THRILLER / vendredi, décembre 15th, 2017

Auteure: Agnès Boucher

Titre: Méfiez vous des contrefaçons

Éditions: Hélène Jacob

Date de parution: 2014

Nombre de pages: 376

|Mon avis|

Gide a écrit : « Famille, je vous hais ». De son côté, Woody Allen « préfère l’incinération à l’enterrement et les deux à un week-end avec sa famille »… La famille, on a beau la fuir, elle vous revient souvent dans la figure comme un boomerang faussement facétieux. Quand ce retour prend l’allure de jeu de massacre dans les rues de Paris, où les femmes tombent comme des mouches sous les doigts d’un tueur acharné, cela devient carrément insupportable…

En même temps, Victoire Meldec ne voit pas pourquoi elle devrait se sentir concernée, même après sa rencontre musclée avec le meurtrier, et malgré ce que chacun s’acharne à lui répéter, jusqu’au commissaire Tahar Agnelli, indécrottable individualiste, finalement pas si insensible que cela au charme de la donzelle.

Mais sommes-nous vraiment celui – ou celle – que chacun de nous prétend être ? Quels sont ces masques dont nous nous servons pour cacher nos peurs et nos désirs, enfouis au plus profond de notre inconscient, collectif ou individuel ? Tout cela peut-il finir un jour, et les Parisiennes profiteront-elles enfin du retour du printemps sans plus craindre le pire… ?

|Résumé|

On suit dans ce livre, Victoire Meldec, qui n’aime pas les hommes et la société qu’elle trouve corrompue. Alors que la jeune femme s’adonne à un passe-temps pour le moins surprenant en pleine nuit, elle croise la route d’un tueur en série qui hante les rues de Paris. Après un échange musclé avec ce dernier, la jeune femme ignore que son destin va basculée, d’autant plus que les fantômes du passé, les secrets enfouis et son entourage lui réservent bien des surprises.

Je n’ai pas accroché avec le personnage de Victoire. Je veux comprendre que l’on ait chacun un point de vue différent sur divers sujets. Mais je la trouvais extrême, agaçante, et cela devenait lourd de la suivre dans ces aventures. Pour moi elle exagérait et en faisait des tonnes. Même si je n’ai pas accroché avec elle, j’ai apprécié son sens de la repartie, sa force de caractère et son assurance. J’ai également été touché par son histoire familiale qui va être au centre de cette intrigue.

L’autre personnage très présent c’est bien sûr le tueur. Une personne que j’ai trouvée très complexe. En tant que lecteur on est confronté à ces pensées les plus sombres. J’ai trouvé cela intéressant puisque j’ai eu l’impression de le connaître. D’autant plus que sa folie meurtrière remonte à son jeune âge.

J’ai le plus apprécié le commissaire Agnelli. Il garde son sang-froid quelle que soit la situation. Il gère avec brio sa brigade. J’ai vraiment apprécié ce personnage tant pour son charisme que ses capacités de meneur. Il serait intéressant de pouvoir le retrouver dans d’autres aventures.

J’ai apprécié l’intrigue que j’ai trouvée cohérente, bien menée avec des questionnements qui s’éclaircissent plus tard. De plus les rebondissements et les révélations rythment la lecture de sorte qu’on trépigne d’impatience d’avoir le fin de mot.

Le bémol de ma lecture a été la lenteur de l’histoire qui fait que j’ai mis du temps à rentrer dedans au début. Aussi, il faut dire qu’il y a beaucoup de personnages, entre ceux de la brigade criminel, le cercle d’amis de victoire et bien d’autres. Je me suis perdue avec tous les diminutifs utilisés.

Je vous invite à découvrir cette intrigue qui m’ a fait passé un bon moment de lecture. Je remercie les éditions HJ d’avoir pris contact avec moi via le site simplement pro pour me proposer ce polar sombre et surprenant.

|Ma note|

8/10

2 réponses à « Méfiez vous des contrefaçons – Agnès Boucher »

Commentaires :