Phobos T1 – Victor Dixen


SCIENCE-FICTION, THRILLER / mardi, octobre 24th, 2017

 

Auteur: Victor Dixen

Titre: Phobos, tome 1

Éditions: Robert Laffont, Collection R

Date de parution: Juin 2015

Mon avis sur le tome 2

|Résumé|

 

Six prétendantes d’un côté.
Six prétendants de l’autre.
Six minutes pour se rencontrer.
L’éternité pour s’aimer.

Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments  séparés d’un même vaisseau spatial.
Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées.
Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars. Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues.
Elle a signé pour la gloire.
Elle a signé pour l’amour.
Elle a signé pour un aller sans retour.

Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.

|Mon avis|

Léonor est une jeune femme qui exerce un métier qu’elle déteste. Elle veut changer de vie et tirer un trait sur son passé. C’est ainsi qu’elle décide de s’inscrire au programme Genesis, qui consiste à envoyer douze jeunes gens sur Mars pour former la première colonie humaine. Ils auront 6 minutes pour trouver l’âme sœur. Surprise, parmi les millions d’inscrits, elle fait partie des 6 filles sélectionnées. C’est ainsi que l’aventure de la jeune et de ses partenaires va commencer après de longs mois d’entrainement. Néanmoins la jeune fille va se rendre compte que le programme cache un bien plus grands projet. Néanmoins la jeune fille va se rendre compte que le programme cache un bien plus grand projet

Ce roman a été une véritable surprise. J’avais des réserves sur ce côté speed-dating, histoire d’amour, personnages niais. Mais non cette histoire nous emmène bien plus loin. C’est un thriller incroyable, original et plein de surprises. Le récit est compté avec une telle précision et fluidité que l’immersion est rapide et totale. Les descriptions sont bien faites et approfondies avec des schémas. J’ ai eu l’impression à chaque fois que je prenais ce roman d’être devant mon poste télévisé, comme une énième téléspectatrice. Ce mélange de romance, de science-fiction a rendu ma lecture riche en émotions de tous genres. Ce roman m’a tenu en haleine du début à la fin avec don lots de complots, coups bats, trahison. Chaque chapitre est annonciateur de surprises, et de bouleversements.

Le personnage de Léonor est vraiment touchant. Elle est forte, intelligente même si la jeune fille cache à ses partenaires un secret qui la ronge depuis bien longtemps. J’avoue qu’elle m’a quelquefois agacée, car indécise ou hésitante dans ces choix. Peut on la blâmer? six minutes pour choisir l’âme sœur, n’est pas une mince affaire. Mais son courage à toute épreuve, et son lourd secret, m’ont fait tomber sous son charme.  Les autres personnages sont bien exploités et ne sont pas laisser en marge. Ils apportent chacun une touche particulière. C’est fou comme l’auteur arrive à nous les faire aimer et détester à la fois. Chez les filles Léonor est de loin mon personnage préférée. Safia, est adorable et tellement douce, un vrai petit ange. Chez les garçons, je n’ai pas su résister au ténébreux Marcus et ses discours parfois trop enflammés haha. Et Mozard, le bad boy sexy. Même si les autres personnages ont été mis avant, l’histoire a beaucoup tourné autour de la belle Léonor.

Je pense que dans le second tome, les autres auront chacun un rôle très important à jouer vu le dénouement finale. Mais cette fin, cette fin, c’est vraiment pas sympa, moi qui avait hâte de la connaître, et beh.. je cherche toujours mes mots. Pour finir, je ne suis pas porté sur la télé-réalité, mais celle de Victor Dixen a été un véritable coup de cœur. Je suis soulagée et contente car pas besoin d’attendre de longs mois, j’ai le tome 2 qui m’assiste dans la rédaction de cette chronique. Aahaa.

Je remercie l’ auteur pour ce  clin d’œil sur la diversité à travers toutes ces nationalités représentées dans cette aventure. Ça fait du bien.

|Ma note|

9/10

Commentaires :