Qaanaaq- Mo Malo


POLICIER / vendredi, mai 3rd, 2019

Auteur: Mo Malo

Titre: Qaanaaq

Editions: La Martinière

Nombre de pages: 480

Date de sortie: 31 mai 2018

DISPONIBLE CHEZ AMAZON et la FNAC

  | Résumé |

Dans le vaste pays blanc, l’esprit de Nanook se réveille. Le grand ours polaire, seigneur des lieux, protégera les siens. Jusqu’au bout.

Adopté à l’âge de trois ans, Qaanaaq Adriensen n’a jamais remis les pieds sur sa terre natale, le Groenland. C’est à contrecoeur que ce redoutable enquêteur de Copenhague accepte d’aller aider la police locale, démunie devant ce qui s’annonce comme la plus grande affaire criminelle du pays : quatre ouvriers de plateformes pétrolières ont été retrouvés, le corps déchiqueté. Les blessures semblent caractéristiques d’une attaque d’ours polaire. Mais depuis quand les ours crochètent-ils les portes ?

Flanqué de l’inspecteur inuit Apputiku – grand sourire édenté et chemise ouverte par tous les temps –, Qaanaaq va mener l’enquête au pays des chamanes, des chasseurs de phoques et du froid assassin. Et peut-être remonter ainsi jusqu’au secret de ses origines.

Mo Malø est l’auteur de nombreux ouvrages, sous d’autres identités. Il vit en France. Qaanaaq est son premier roman policier.

   | Mon avis |

Je vous retrouve pour vous donner mon avis sur un polar que j’ai souvent vu passé sur la toile. Les avis positifs de la critique m’ont donné envie de découvrir cet auteur français.

Contrairement à la majorité des personnes, ce livre n’est pas un coup de cœur. Premièrement, je souhaite aborder les aspects de livre qui m’ont convaincu puis ceux qui m’ont le moins emballé dans cette lecture.

Tout d’abord, il faut mentionner que dès le premier chapitre, on est quasiment certains de terminer cette lecture. Cette petite entrée en matière permet de mettre l’eau à la bouche avec une scène surprenante, inattendue et terrifiante. Une scène qui m’a hanté au fil de la lecture et que j’essayais à chaque fois de trouver un lien. On ne peut que poursuivre cette lecture pour avoir les réponses et comprendre ce qui a bien pu se passer.

Un autre point plaisant est la description des paysages du Groenland. Il y a énormément de description ce qui peut être au bout d’un moment lassant. Mais ici, c’est fait avec une telle ingéniosité que chaque lieu est une nouvelle découverte. D’ autant plus que l’environnement extrêmement froid de cette partie du monde contribue énormément à l’intrigue. Un environnement qui prend vie comme un personnage à part entière.

Également, Mo Malo nous fait découvrir la culture des inuits. On y apprend tellement de choses intéressantes et le choc des cultures en sera que visible à travers le personnage de Qaanaaq. Tout ceci fortifie l’intrigue qui est dense et aborde différents sujets notamment les exploitations forestières en soulevant des problèmes sociétaux qui en découle.  J’ai aussi apprécié le déroulement de l’enquête qui permet également de participer au développement du personnage principal. Et les révélations qui sont faites n’en finissent pas de surprendre.

L’enquête est prenante et agréable à suivre même si j’ai moins apprécié certains aspects qui seront abordés dans la suite.

En effet, la lenteur de l’intrigue, certes riche m’a déplu. Elle m’a semblé complexe, un réseau dense difficile à délier. Ce qui n’ est pas forcément négatif puisque le lecteur se prend au jeu et se retrouve avec beaucoup d’informations qui donne envie de connaître la vérité. Cependant, j’ai moyennement apprécié d’avoir à revenir sur des chapitres précédents à cause du trop-plein d’événements pour ne pas perdre le fil de l’histoire. Un fait qui à la longue devient frustrant. De plus, les noms compliqués des personnages ne facilitent pas trop les choses même si on finit par s’y faire. Aussi, des passages sur le business entourant les exploitations pétrolières étaient plutôt laborieux.

Comme vous l’aurez compris, c’est une lecture en demi-teinte. J’ai fait la découverte d’un nouvel auteur, de son univers et d’un nouvel environnement. Malgré les points gênants que j’ai relevés, il n’en demeure pas moins que j’ai été captivé par les mystères que renferme ce polar. Je compte bien suivre les prochaines enquêtes de Qaanaaq avec plaisir.

Commentaires :