Red queen tome 2, Glass sword – Victoria Aveyard


DYSTOPIE, FANTASTIQUE / vendredi, janvier 19th, 2018

Titre: Red queen T2

Auteure: Victoria Aveyard

Éditions: Le Masque (Collection MsK)

Date de parution: mars 2015

Nombre de pages: 432

Les chroniques des autres tomes de la série: tome 1 tome 3 

|Résumé|

Dans le royaume de Norta, la couleur de votre sang décide du cours de votre existence. Sous l’égide de la famille royale, les Argents, doués de pouvoirs hors du commun, règnent sur les Rouges, simples mortels, qui servent d’esclaves ou de chair à canon.

Mare Barrow, une Rouge de dix-sept ans, tente de survivre dans une société qui la traite comme une moins que rien. Quand elle révèle sans le vouloir des pouvoirs extraordinaires et insoupçonnés, sa vie change du tout au tout. Enfermée dans le palais royal d’Archeon et promise à un prince argent, elle va devoir apprendre à déjouer les intrigues de la cour, à maîtriser un don qui la dépasse, et à reconnaître ses ennemis, pour faire valoir l’indépendance de son peuple.

|Mon avis|

Hello les ami(e)s, je vous retrouve pour la suite de la saga de Red Queen. Si vous avez lu ma chronique précédente, vous saurez que j’ai apprécié le premier tome. Dans le tome précédent, Mare Barrow était dans une situation délicate et imprévue. Dans celui-ci elle est devenue  pleine de rancœur, de regrets et veut assouvir sa vengeance.

Ce second tome est focalisé sur la nouvelle vie de Mare au sein de la résistance. La jeune femme avait appris l’existence de personnes rouges-argents , dotés tout comme elle de pouvoirs et plus redoutables que les argents. Mare a décidé de retrouver la trace de ces personnes qui pourraient être utiles dans la guerre qui se prépare. La levée de cette armée ne sera pas sans conséquence pour Mare, qui doit asseoir son autorité auprès des membres de la résistance.

L’auteur fait des rappels sur le premier tome. J’ai trouvé cela redondant. Ce qui est tout à fait logique puisque j’ ai enchaîné le second tome. Mais pour une personne qui lit ce second tome, plusieurs mois après le premier, ces rappels sont intéressants puisqu’ils permettent de se retrouver rapidement.

J’ai trouvé ce second tome en dessous du premier. Si la lecture est toujours aussi agréable, les rebondissements ont été moins présent. J’ai mis du temps à rentrer dans cette histoire. Dans une saga, il arrive parfois qu’il y ait des moments où on a l’impression de stagner. C’est le sentiment que j’ai eu la plupart du temps. Après les deux cents pages, j’ai retrouvé un petit peu l’étincelle qui m’avait tant fait apprécier le tome 1.

J’ai apprécié suivre les recrutements de cette nouvelle armée spéciale. Chaque mission était différente de la précédente avec son lot d’actions même si le fil conducteur reste le même. Concernant les personnages, il y a eu beaucoup de nouveaux venus  qui apportent de la profondeur et une plus à cette histoire.

J’avais eu un coup de cœur pour Mare dans le premier tome. Dans celui-ci son personnage est différent et a subit une évolution non négligeable. En effet les trahisons, les manipulations dont elle a fait l’objet l’ont beaucoup changé. Tantôt elle est trop en proie au doute,  indécise, tantôt l’héroïne badass fait son come-back. J’ai moins accroché avec elle. J’ai été tellement saoulé et agacé de son côté « je suis l’élue », tout repose sur moi ». L’évolution de son personnage est néanmoins incroyable tant l’auteur arrive à faire évoluer notre sentiment à l’égard de ce personnage devenue détaché et froid.

Le prince quand à lui, est toujours aussi charmant mais changé. On découvre une autre facette de lui. Je l’ai trouvé toujours aussi touchant. J’ai trouvé l’évolution de son personnage intéressante et cohérente. L’amour conflictuel qu’il partage avec Mare a pris beaucoup de place dans ce volet. Je n’ai pas beaucoup accroché car j’ai trouvé que ça apportait parfois de la longueur. Bref on aurait pu en faire moins.

Maven le second prince, a été aussi surprenant à sa façon. Un personnage complexe, qui est au cœur de cette intrigue. Le gros point de ce livre est l’ambiance oppressante que l’auteur a su créer. On arrive à un point où, nous en tant que lecteurs, on se méfie de tous les nouveaux personnages. Bref on a compris la leçon comme Mare; n’importe qui peut trahir n’importe qui.

Ce deuxième tome a été plus triste, et touchant. J’ai trouvé la fin intéressante. Une fin qui attise la curiosité et donne envie de se replonger dans cette saga. Même si ce tome 2 a été lent au démarrage et un peu décevant comparé au premier, Red queen est une saga intéressante, Je compte continuer son exploration en me procurant très bientôt le tome 3.

|Ma note|

7/10

3 réponses à « Red queen tome 2, Glass sword – Victoria Aveyard »

  1. Ça fait des mois (voire peut-être quelques années) que j’ai lu le tome 1 et les tomes 2 et 3 sont dans ma PAL depuis une éternité, faudrait vraiment que je les lise. Mais je me souviens avoir pas mal aimé le tome 1, et ta chronique, très chouette au passage, vient de me donner envie de poursuivre 😉 bref, sans doute une de mes prochaines lectures !

Commentaires :