Throne of glass T1 – Sarah J. Maas


DYSTOPIE, FANTASY / mardi, décembre 11th, 2018

Auteure: Sarah J. Maas

Titre: Throne of glass T1 (VO)

Editions: Bloomsbury

Date de publication:7 mai 2013

Nombre de page: 406 pages

|Résumé|

In a land without magic, where the king rules with an iron hand, an assassin is summoned to the castle. She comes not to kill the king, but to win her freedom. If she defeats twenty-three killers, thieves, and warriors in a competition, she is released from prison to serve as the king’s champion. Her name is Celaena Sardothien. The Crown Prince will provoke her. The Captain of the Guard will protect her. But something evil dwells in the castle of glass–and it’s there to kill. When her competitors start dying one by one, Celaena’s fight for freedom becomes a fight for survival, and a desperate quest to root out the evil before it destroys her world.

|Mon avis|

Après avoir été conquise par un palais d’épines et de roses, j’ai décidé de me lancer dans les premières œuvres de la même auteure. Ce premier tome de la série populaire throne of glass a été une superbe découverte. Comme elle n’a pas été traduite entièrement en français, j’ai décidé de la lire en VO. J’ai trouvé ce premier tome introductif intéressant et bien mené. Dès le début la tension est déjà présente.  L’univers est riche et l’auteur prend son temps pour nous le dévoiler au fur et à mesure. On en découvre les rouages et les machinations politiques. On fait la découverte de Celaena, une adolescente formée très tôt pour devenir un assassin redoutable.

Après sa capture, elle croupit désormais depuis une année dans l’une des mines les plus dangereuses auprès d’autres esclaves. Un jour, elle reçoit la visite de la garde royale et est emmenée auprès du prince d’ Ardalan. L’assassin se voit offrir une offre inattendue. En échange de sa liberté, elle doit participer à un tournoi dont le but est de choisir le champion du roi. Ce dernier aura la tâche d’accomplir la sale besogne du roi (assassinats et autres) pour une durée déterminée (un CDD quoi). À l’issue du contrat ce dernier pourra reprendre le coup de sa vie en toute liberté. Celaena accepte le marché même si elle tient en horreur ce roi qui assouvit son peuple dans sa quête de conquêtes de nouveaux territoires. Comme tous ses concurrents (assassins, voleurs…), elle déménage au château pour toute la durée du tournoi.

J’ai pris beaucoup de plaisir à suivre les aventures de Celaena au château. J’ai trouvé les tournois intéressants, même si l’issue était prévisible. Néanmoins l’action est au rendez-vous d’autant plus que des événements inattendus apportent au tournoi une note de mystère et de fantasy.

Au début j’ai été un peu dérouté par la personnalité de notre héroïne. Avant de me lancer, je m’attendais à un personnage impitoyable, détaché.  On a d’un côté une jeune fille parfois insouciante, rêveuse, qui aime les sucreries bref une fille comme les autres. Et à côté on a un caractère opposé. On découvre un personnage plus en adéquation avec les traits de caractère propre à un assassin . Je trouve cette dualité, cohérente et intéressante.

Dans ce premier volet, un triangle amoureux se met vite en place entre l’héroïne, Chaol le capitaine de la garde royale et le prince d’Ardalan. Mon favori est sans doute Chaol qui m’a plu dès les premières lignes. Ce premier tome se finit plutôt bien. Une fin qu’on imagine, même sans avoir terminer le livre. Cependant, ce qui donne envie de poursuivre, c’est la part de mystère qui subsiste. Il y a des questions qui reste en suspens.

De plus, on termine sur une situation où on en sait plus sur les objectifs et les plans de certains personnages. On a hâte de savoir ce qu’il nous réserve et d’autant plus que même si l’avenir semble glorieux pour Celaena, on sent un brouillard épais qui pointe le nez… Les choses risquent d’être bien plus compliquées…

Un premier tome introductif avec une intrigue qui ouvre l’appétit pour la suite…

Commentaires :